Appel à dons : 1 an de loyer pour le CAL


L’association Comité Actions Logement (CAL) a besoin de fonds pour pouvoir financer le loyer de son local et ainsi continuer à recevoir et aider ces ménages. Sans local, son action ne peut se poursuivre. L'association Comité Actions Logement fait appel à votre générosité sur Les Petites Pierres pour financer un an de loyer de son local (voir budget détaillé).

Pour donner sur le site des Petites Pierres, cliquez ici !

Merci!

Appel à dons : 1 an de loyer pour le CAL

Le CAL recrute un chargé de mission logement pour 6 mois


Poste à pourvoir : Le Comité Actions Logement recrute un juriste chargé de mission logement, pour un remplacement dans le cadre d’un congé maternité. Ses principales missions seront de coordonner l’équipe de salariées et de bénévoles, de faire le lien avec les institutions (mairie, préfecture, bailleurs…) et les partenaires associatifs, ainsi que d’assurer l’accompagnement dans les droits liés à l’habitat de ménages mal logés ou dépourvus de logement.

Connaissances exigées : Droits, procédures et dispositifs liés à l’habitat (notamment DALO, habitat indigne, droits des occupants), Dispositifs et procédures permettant l’accès au logement social, Problématiques de mal logement, Acteurs agissant dans le champ du logement.

Qualités/expériences/ niveau d’études requis : Niveau II (sciences humaines et sociales, droit) - exigé Milieu associatif et domaine du logement - exigé Autonomie / sens de l’organisation / dynamisme / travail en réseau / qualités d’accueil et écoute / sens de l’écoute bienveillante.

Conditions : Travail au siège de l’association, 6 rue de la goutte d’or, 75018 Paris (avec déplacements réguliers en particulier dans le 18ème arrondissement de Paris). CDD de 6 mois, 35h/semaine, SMIC +20%, prise en charge à 50% du pass navigo, mutuelle, tickets restaurant, mise à disposition d’un téléphone portable. Poste à pourvoir à compter du lundi 12 juin 2017.

Candidatures (CV + lettre de motivation obligatoires) à faire parvenir par mail : cal@comite-actions-logement.org

Le CAL recrute un chargé de mission logement pour 6 mois

Contre l’expulsion des ménages reconnus prioritaires DALO


Depuis la fin de la trêve hivernale, les expulsions de familles dont la demande de logement est reconnue prioritaire par le Préfet s’accélèrent. En effet, sur les 600 familles suivies au Comité Actions Logement (18e arrondissement de Paris), six familles ont été expulsées (trois reconnues prioritaires DALO et trois autres dont le recours DALO était en cours d’instruction) et le concours de la force publique a été accordé pour six autres ménages (cinq reconnus prioritaires DALO et un dont le DALO est en cours d’instruction). D’après la circulaire du 26 octobre 2012, le Préfet doit reloger les familles reconnues prioritaires avant de les expulser. Nous dénonçons le non-respect de cette circulaire par la Préfecture de Police de Paris, la multiplication des expulsions de familles reconnues prioritaires DALO et les situations dramatiques que cela engendre. Cette violation de la circulaire constitue une entrave grave à l’application pleine et entière de la loi Droit au Logement Opposable du 5 mars 2007. Nous exigeons le relogement de toutes les familles prioritaires DALO avant leur expulsion et la fin de toutes les expulsions! Pour signer la pétition, cliquez ici.
Contre l’expulsion des ménages reconnus prioritaires DALO

Expo photo: ‘Résistances ordinaires de quartiers populaires’


La photographe Sylvaine Conord capture des moments de vie dans les quartiers populaires de quatre grandes villes Européennes en pleine mutation. Volkert (Vienne), la Mouraria (Lisbonne), Heyvaert (Bruxelles) ainsi que la Goutte d’Or (Paris) ont été choisit par le programme de recherche REV (Rester en (centre-)ville) est dirigé par Yankel Fijalkow et Claire Lécy-Vroelant
Expo photo: ‘Résistances ordinaires de quartiers populaires’

La Fondation Abbé Pierre dénonce la baisse des APL pour les loyers élevés


Un décret publié par le Gouvernement vient diminuer les aides personnelles au logement (APL). La Fondation Abbé Pierre dénonce une double peine. Pour accéder à l'article, cliquez ici
La Fondation Abbé Pierre dénonce la baisse des APL pour les loyers élevés

La lutte contre les marchands de sommeil doit continuer


Les sénateurs Evelyne Yonnet- Salvator et Jean-Pierre Sueur ont présenté le 7 juillet une proposition de loi visant à durcir les sanctions envers les marchands de sommeil. Une nécessité, alors que l’afflux de migrants contribue à l’essor de cette exploitation de la misère. Pour accéder à l'article, cliquez ici  
La lutte contre les marchands de sommeil doit continuer

Une enquête de France inter sur l’attribution des logements sociaux en Ile-de-France


                En Ile de France, plus de 500 000 foyers sont en attente d’un logement social pour environ 80 000 attributions par an. Obtenir une HLM est un vrai parcours du combattant. Dans ces conditions, à tort ou à raison, le piston, les relations, le copinage ont souvent été considérés comme le meilleur moyen de l’obtenir. Un système dont les élus locaux ont parfois alimenté les dérives. A tel point qu’on peut se demander si le logement social mérite toujours ce qualificatif. Pour accéder à l'article, cliquez ici
Une enquête de France inter sur l’attribution des logements sociaux en Ile-de-France

Projection: « des clés dans la poche »


Jeudi 2 juin 2016, projection au CAL du documentaire "Des Clés dans la Poche", réalisé en 2016 par Edouard et Stan Zambeaux. Partir de Paris pour aller vivre dans le Cantal? Tandis que la capitale croule sous les demandes de logement social, il existe des villes en province où ce sont les habitants qui viennent à manquer.  C'est le cas d'Aurillac, une petite ville dans le sud de la France (accessible en train), prête à accueillir des familles et des célibataires à la recherche de stabilité et d'une meilleure qualité de vie. L'association Aurore et la société Polygones se sont associées sur ce projet pilote, accompagnant les mal-logés parisiens qui le souhaitent à trouver un emploi puis un logement dans cette ville où l'offre et la demande ont une chance de se rencontrer. Le documentaire retrace l'expérience de 4 familles qui ont décidé de se lancer, pour s'installer ou simplement reprendre pied pour repartir sur de bonnes bases. * Si vous êtes intéressé(e), merci de nous contacter par mail/téléphone.
Projection: « des clés dans la poche »

Manifestation contre la reprise des expulsions


31 mars 2016: fin de la trêve hivernale. Pour 190 000 Français assignés dans le cadre d'un procédure d'expulsion en 2015 (estimation du réseau Résel), c'est le début d'une longue bataille contre la précarité. Ce 6 avril , les mal-logés de Paris manifestent pour exprimer leur colère et faire valoir leurs droits.
Manifestation contre la reprise des expulsions

Assemblée Générale du CAL


Samedi 12 mars, assemblée générale de l'association pour parler des actions qui ont été menées l'année dernière et de celles qui seront mises en place cette année. Le bilan de l'année 2015 est disponible ici. En 2016, le CAL lance de nouvelles actions: des permanences spécifiques "Prévention des expulsions" pour les adhérents expulsables sont maintenant prévues les mardis après midi de 14h30 à 16h30 avec Laure. Pour les familles monoparentales, Elisa et Louise ont mis en place des ateliers thématiques les mercredis et jeudi matin de 10h à 12h (jusque fin juin).
Assemblée Générale du CAL

4 rue Myhra


Comité Actions Logement rend hommage aux victimes de l’incendie qui a eu lieu au 4 rue Myrha la nuit du mercredi 2 septembre 2015 L’incendie, le plus meurtrier depuis 2005 à Paris, a causé la mort de 8 personnes dont deux enfants. Comité Actions Logement suivait Fanta et ses trois enfants pour leurs problèmes de logement depuis mai 2005. Demandeuse d’un logement social depuis 2009 et reconnue DALO en 2011, la famille vivait dans l’attente d’une proposition à quatre dans un petit studio situé au 4 rue Myrha. L’un des enfants, 12 ans, est rescapé de ce triste événement. Comité Actions Logement souhaite rendre hommage à toutes les victimes. N’hésitez pas également à vous informer et/ou nous demander toutes consignes ou conseils précieux à adopter en cas d’incendie.
4 rue Myhra

Marchand de Sommeil rue Marx Dormoy


Pour la Fondation Abbé Pierre et le Comité Actions Logement, c’est la première fois qu’une procédure atteint une telle ampleur : 60 ménages et de nombreux enfants ont vécu dans des conditions indignes et dangereuses, sous le harcèlement régulier d’un marchand de sommeil dont la malhonnêteté et l’arrogance, parfois la violence, ont fortement marqué psychologiquement tous les habitants. Après des années de démarches (la plainte a été déposée en avril 2012), le propriétaire devra enfin répondre de ses actes devant les juges ce 4 juin 2015, en présence des anciens locataires qui se sont constitués partie civile.
Marchand de Sommeil rue Marx Dormoy

Il y 10 ans: l’incendie de l’Hôtel Paris-Opéra


Vingt-quatre personnes dont onze enfants ont trouvé la mort dans la nuit du 14 au 15 avril 2005 au 76 rue de Provence à Paris. Nous commémorons aujourd'hui les 10 ans de ce triste évènement, à la mémoire de ceux qui y résidaient aussi bien depuis une nuit que depuis plusieurs années dans l'attente d'un relogement.
Il y 10 ans: l’incendie de l’Hôtel Paris-Opéra

Un logement pour tous !


Logement de tous les ménages reconnus prioritaires dans le cadre de la loi Droit au logement Opposable ! Plus d’expulsions !
Un logement pour tous !

Le Haut Comité pour le Logement des Personnes Défavorisées s’alarme


Dans son Communiqué de Presse du 9 octobre 2014, le Haut Comité pour le Logement des Personnes Défavorisées s’alarmait de la très forte augmentation de procédures d’expulsion à l’encontre des foyers reconnus au titre du droit au logement opposable. L’équipe de l’Espace Solidarité Habitat partage cette inquiétude. Depuis janvier 2014, 33 signalements ont été adressés à la cellule de veille associée au Haut Comité soit plus de 10% des ménages suivis par l’ESH et bénéficiaires du droit au logement opposable (avec le critère « menacé d’expulsion »). Le Comité Actions Logement, partenaire de la Fondation Abbé Pierre, a de son côté envoyé 27 fiches alerte. Extrait de la Lettre d'informations de la mission Ile-de-France / Espace Solidarité Habitat Cliquez ici pour lire le communiqué de presse du 09/10/2014 Cliquez ici pour lire l’analyse du Haut Comité (29/10/2014)
Le Haut Comité pour le Logement des Personnes Défavorisées s’alarme

Revue littéraire: « En finir avec les idées fausses propagées par l’extrême droite »


En finir avec les idées fausses propagées par l’extrême droite, un livre de Pierre-Yves Bulteau (2014, éditions de l’Atelier) Sur fond de crise économique et sociale persistante, l’extrême droite propage ses idées et désigne les boucs émissaires : « Il n’y a jamais eu autant d’étrangers en France », « Nous sommes envahis par l’islam qui veut détruire notre mode de vie », « Si les entreprises licencient, c’est à cause des travailleurs indiens et chinois qui acceptent des salaires de misère ». Mensonges et idées fausses sont mobilisés pour des promesses illusoires : « Renvoyons les étrangers chez eux, le chômage disparaîtra », « Réservons les logements sociaux aux Français », « Sortons de l’euro pour rétablir la santé économique de la France »... Ce livre entend rétablir la vérité. Il analyse plus de 70 de ces idées reçues diffusées par l’extrême droite et les réfute une à une en s’appuyant sur des données solides. Au-delà des faits, il dévoile un discours de propagande selon lequel l’égalité des êtres humains ne serait pas une chance mais une menace. Accessible à un grand public, cet ouvrage constitue un antidote indispensable au discours du Front national et de ses satellites. Il met en garde contre les tentations autoritaires et illusoires du « chacun chez soi » et du « chacun pour soi », et invite au choix d’une société d’égalité, de liberté et de fraternité pour tous. Plus d’infos sur le site des Éditions de l’Atelier
Revue littéraire: « En finir avec les idées fausses propagées par l’extrême droite »
ARCHIVES
© 2015 - Comité Actions Logement